JOUG-JOUE

Sous le joug depuis 25 ans
Tu cries et te libères
Tu joues et puis tu perds
Une rente de milliers d’francs
Mais gagnes tes enfants
Voir même l’estime de gens
Momentanément
Pas pour bien longtemps

L’amertume te rongeant
Ta compagne te soutenant
Pour qu’elle puisse profiter
De c’ que je n’ peux donner

Ensemble vous m’attaquez
Au lieu de profiter
D’la vie et d’vot’bébé
Du bonheur des enfants
Comme celui des parents
…Fin d’une guerre de 6 ans…

Amertume quand tu nous tiens
Tu déclenches gravement
Des conflits trop méchants
Qui ne rapportent rien
De bien
Sous le joug
Tu joues
Tu perds
Et mets en joue
Pour des sous
Mais en dessous
Soupe au lait
C’est pas la paix
Et c’est laid