LE BÉBÉ

Je fais le missionnaire
Futur soldat de ma cause
Et objet de cette prose
Un bébé stratégique
Un plan machiavélique
Ourdi sur l’oreiller
Pour faire un héritier
Et peupler MON terrier
Je fais ce bel enfant
Pour occuper mon temps
Et en faire un savant
Un outil de symétrie
Face aux bébés de l'ire/haine
De mon ex-mari
Qui m’ont si fort marrie
Et éloigner aussi tous ceux de mon mari
Ceux de son premier lit

Je vais jouer à la poupée
Ça occupe les journées
Puisque je suis exilée

Et te voilà, bébé
Dans mon monde opulent
Et si sécurisant

Moi, on ne m’oublie pas, Moi
Moi, je ne m’efface pas, Moi
Je saurai résister
Et procréer
Et t’utiliser, Pour exister
Pour l’épouser